| | Interview

L’introduction du dossier électronique du patient en Suisse est un véritable casse-tête!

Pascal Strupler, directeur de l'OFSP. | Keystone / Anthony Anex

Le dossier électronique du patient (DEP) doit entrer en vigueur le 15 avril 2020. Sa mise en œuvre dans l'ensemble du pays relève de l’exploit – technologique, linguistique, juridique et économique – et la complexité du projet fait craindre des retards. Heidi.news a demandé à Pascal Strupler, directeur de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), d'éclaircir cet épineux dossier. Entretien.

Le Dossier électronique du patient (DEP) doit être introduit en avril 2020. Etes-vous prêt?

Pascal Strupler - Le DEP n’est pas mis en place par la Confédération, ni par l’OFSP. Il sera introduit de manière décentralisée. Les fournisseurs de DEP sont des associations organisationnelles de professionnels de la santé et de leurs institutions appelées «communautés» et «communautés de référence». Les membres d’une communauté (de référence) peuvent être des hôpitaux, des établissements médico-sociaux, des maisons de naissance, des cabinets médicaux, des pharmacies, des services d’aide et de soins à domicile, des cliniques de rééducation ou des thérapeutes.

csm_communautes-en-cours-de-constitution_1e1f85aee0.png

Cet article est réservé aux abonnés.

  • Accédez en illimité à nos actualités, reportages et enquêtes.
  • Partagez des articles réservés aux abonnés avec vos proches
  • Soutenez une rédaction indépendante.
  • Rejoignez plus de 5000 lectrices et lecteurs qui croient en notre projet.
  • Bénéficiez de 30 jours d’essai gratuit et sans engagement.
S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi