L’Inde homologue le premier vaccin à ADN contre Covid-19

Vaccination à Kannagi Nagar dans la région de Chennai en Inde. Pour l'heure, la vaccination Covid-19 repose sur d'autres vaccins produits localement, comme Covaxin et Covishield. | Keystone/EPA / Idrees Mohammed

L’Inde a autorisé en urgence, vendredi 20 août, un vaccin à plasmide d’ADN contre Covid-19, rapportent le Times of India et les autres journaux du pays. Baptisé ZyCoV-D et produit par la société indienne Zydus Cadila, il est le premier de son genre homologué dans le monde – toutes maladies confondues. Les premiers résultats de l’essai de phase 3, initié en juillet, suggèrent une efficacité de l’ordre 60-70% contre les formes symptomatiques de Covid-19, dans un contexte de variant Delta. Il s’agit du cinquième vaccin Covid-19 homologué en Inde. Le pays le destine en priorité à la vaccination des adolescents entre 12 et 18 ans.

Pourquoi c’est intéressant. ZyCoV-D repose sur l’injection d’une séquence d’ADN codant pour le principal antigène de Sars-CoV-2, la protéine Spike. De ce point de vue, il est analogue aux vaccins ARN utilisés en Suisse. Mais l’ADN est enroulé sur lui-même sous forme de plasmide – une technique inspirée du monde bactérien, qui permet de transporter la séquence jusqu’aux cellules. Le vaccin est administré dans la peau du bras, ce qui permet d’utiliser un injecteur réutilisable, moins invasif et impressionnant qu’une seringue. Cet avantage est contrebalancé par la nécessité d’un schéma de vaccination à trois doses, espacées d’un mois chacune.

link

A lire dans le Times of India (EN)