L’Inde en prise avec un nouveau variant «double-mutant» du Covid-19

Keystone

Cette semaine, l’Inde a une nouvelle fois dépassé le Brésil devenant le deuxième pays le plus touché au monde par la pandémie, avec un total de plus de 13,68 millions de cas. Une situation due, selon les médecins, à la propagation rapide d’un nouveau variant, qui toucherait davantage une population plus jeune, ainsi que les enfants. Ce variant (B.1.617), d’un nouveau type dit «double-mutant», a été détecté pour la première fois en décembre dernier.

Pourquoi la situation est inquiétante. Mardi, le nombre des nouvelles infections atteignait 161’736 cas, un record. Les cas actifs ont également atteint un nouveau pic, tandis que les décès ont continué à augmenter pour atteindre un total de plus de 171’000 dans le pays. Le système hospitalier du pays est au bord de la rupture. The Guardian rapporte que des décès ont eu lieu à cause d’une pénurie d’oxygène dans un hôpital public. A ce jour, 108 millions de personnes ont été vaccinées, pour une population de 1,3 milliards. En urgence, les autorités sanitaires du pays ont validé le vaccin russe Sputnik V pour bénéficier de nouvelles doses.

link

The Guardian