| | news

L’épidémie de coronavirus met la Banque nationale suisse en difficulté

La Suisse risque de se retrouver sur la liste des pays manipulant leurs devises au yeux du Trésor américain. | Keystone / Gaetan Bally

Alors que les marchés actions des principales places enregistrent l’une des plus rapides corrections boursières de l’histoire – avec des baisses de plus de 10% en six séances –, le franc suisse a retrouvé son rôle de valeur refuge. Cela force la Banque nationale suisse à intervenir massivement pour empêcher l’appréciation du franc. UBS estime que ces interventions ont atteint 2 milliards de francs la semaine passée. Le montant devrait s’accroître cette semaine.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi