| | idées

«L’art m’a réparée. J’ai osé être tatouée et cela m’a aidé à aller de l’avant»

JOUR 12 - Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée. Aujourd'hui, Stéphane Couty raconte son besoin faire disparaître les cicatrices de la mastectomie grâce au tatouage.

«Nous sommes maintenant à bord de ce magnifique bateau, qui concrétise un rêve que je n’aurais sans doute jamais exaucé si la maladie, le cancer, ne m’avait pas touchée.

Dans une vie, à une époque où tout va toujours plus vite, on fonce, on avance, on court de choses à faire en sollicitations toujours plus nombreuses, sans prendre vraiment le temps de s’arrêter. Grâce à ces activités, on a le sentiment d’exister et de compter pour les autres.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi