| | radar

L’armée chinoise autorise un premier candidat vaccin contre Covid-19

Pixabay / Liz Masoner

Un premier candidat vaccin vient d’être approuvé chez les militaires chinois, indique Reuters. L’accord de la commission militaire centrale chinoise, donné le 25 juin, vaut pour une utilisation d’un an. Dénommé Ad5-nCoV, ce vaccin est développé par le laboratoire chinois CanSino, en collaboration avec l’entreprise canadienne de biotechnologies Microbix. Il consiste à utiliser un virus de rhume bénin, l’adénovirus, génétiquement modifié pour l’empêcher de se répliquer et exprimer le principal antigène de Sars-CoV-2, la protéine de surface «Spike». À ce stade, l’utilisation en est réservée aux militaires.

Pourquoi c’est important. Le vaccin de CanSino figure parmi les candidats les plus prometteurs pour un futur vaccin Covid-19 mais il reste, à ce stade, un candidat. Il a déjà passé la phase 1 de développement, destiné à évaluer la tolérance et établir une preuve indirecte d’efficacité chez l’homme, avec succès. Les données n’ont pas encore été publiées mais le laboratoire a indiqué que l’essai de phase 2, sur un groupe de 500 patients, a également été couronné de succès. Bien que peu de détails aient filtré, il est permis de penser que les militaires chinois serviront de «volontaires» – on ignore à quel point – pour un dernier essai de grande taille avant homologation.

link

A lire sur Reuters

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi