| | analyse

Les leçons de l'histoire sur les conséquences des grandes épidémies

Au Moyen Âge, la peste noire s'installe dans l'art avec les danses macabres mais c'est surtout le système sanitaire inventé alors qui va durer. / Le Louvre

Les grandes épidémies de l’histoire ont toutes eu de profondes conséquences politiques, économiques, sociales et même culturelles. Toutes ont révélé les vulnérabilités des sociétés, ce qui est un de leur point commun. Dans l’ensemble, elles ont plutôt conduit à la mise en place de mécanismes de solidarité et à des formes de centralisation plutôt qu’au repli nationaliste ou au chaos social. Mais à chaque fois il y a eu des tentatives d’instrumentalisation. Quelles leçons en tirer pour la situation actuelle?

Pourquoi c’est important. Fermetures des frontières, mesures de confinement, protectionnisme sanitaire plus ou moins assumé, ruées sur les produits de première nécessité… Mais aussi mesures d’hygiène, foi renouvelée dans la médecine et la science, solidarité avec les soignants. Les réactions à la pandémie actuelle ne font que répéter celles des précédentes. Mais là aussi, les choix effectués aujourd’hui auront des conséquences durables.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi