| | Analyse

Jusqu'à quand va durer la salade de chiffres Covid entre cantons et OFSP?

Cela fait un an que les données chiffrées de l’épidémie Covid-19 en Suisse sont sujettes à variation entre les cantons et la Confédération. Heidi.news avait déjà relevé le problème le 27 mars 2020 et à plusieurs reprises ensuite. En mars 2021, la situation a certes évolué avec une automatisation quasi généralisée des chiffres, mais l’écart entre les données fédérales et cantonales se creuse. Ce qui surprend le plus en plongeant dans le graphique ci-dessus, c’est la différence entre le nombre total de cas positifs annoncé par les cantons et celui donné par l’OFSP. Ce dernier comptabilise une bonne dizaine de milliers de cas supplémentaires.

Pourquoi c’est surprenant. L’Office fédéral de la santé publique a mis en place des critères de déclaration détaillés qui devraient permettre d’obtenir des chiffres consolidés au niveau national. Las, les différences – parfois minimes, parfois importantes – au niveau des tests positifs et des décès ont pris une ampleur étonnante. On fait le point.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi