| | reportage

Journal de bord r’Ose Transat: «Le cerveau n’a pas d’autre choix que celui de lâcher prise»

Manque Caroline Ackermann (auteur de l'image) sur la photo d'équipe.

JOUR 8 - Heidi.news est partenaire média de l'aventure r’Ose Transat. Nous suivons l’équipage durant les 21 jours de traversée de l'Atlantique. Les six navigatrices touchées par le cancer du sein prennent la plume durant la traversée.

«Nous avons quitté la terre pour une vie en mer, immergées dans le bleu, le bateau est devenu notre île.

L’espace-temps prend une toute autre dimension. La nourriture est entreposée dans les coffres, sous les couchettes ou dans les moindres recoins accessibles en fonction de la taille des aliments, de leur poids et de leur durée de conservation.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi