| | news

Israël veut tout savoir de l'immunisation de sa population, en prévision d’une seconde vague

L'enclave ultra-orthodoxe de Bnei Brak, à Jérusalem, où l'épidémie de Covid-19 a été particulièrement active. | Keystone / Oded Balilty

La progression du Covid-19 désormais contenue, Israël se prépare à une éventuelle deuxième vague, avec une réponse basée sur deux axes: la mise en place massive de tests sérologiques pour évaluer le taux d'immunisation de sa population, et l’accumulation de respirateurs et de technologies de dépistage des personnes infectées.

Pourquoi c’est intéressant. Israël entend tirer les leçons de l’épidémie de coronavirus. Tandis que Tsahal ambitionne de surfer sur la vague pour faire sa révolution technologique, comme l’armée américaine au début des années 2000 avec son «moment internet», les chercheurs du pays travaillent d’arrache-pied à la recherche d’un vaccin et de techniques de dépistage innovantes.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi