Forte hausse des troubles de stress post-traumatique depuis le début de la crise à Hong Kong

Une manifestation à Hong-Kong | Flickr

A Hong Kong, depuis le début du mouvement pro-démocratie en 2019, les cas de stress post-traumatique sont en nette hausse: un tiers des plus de 18 ans serait concerné, selon des estimations publiées dans la revue The Lancet.

Pourquoi on en parle. Les données de 18'000 résidents ont été prises au hasard et comparées à un échantillon représentatif. Les auteurs expliquent que leurs chiffres sont comparables à ceux observés à la suite de catastrophes à grande échelle, de conflits armés ou d’attaques terroristes.

link

The Lancet