Réservé aux abonnés

Ce patient inoubliable: «Comment on a libéré Aida de son sarcophage de peau»

Image d'illustration. | Pixabay / OpenClipart-Vectors

Dans sa carrière, un médecin côtoie des milliers de patients. Mais quelques-uns s'inscrivent dans leur mémoire au fer rouge, parce qu'ils les ont fait progresser, douter, leur ont rappelé la beauté du métier ou ses affres. Cet été, Heidi.news a demandé à des médecins de divers horizons de nous parler d'un patient inoubliable. Anthony de Buys Roessingh, chirurgien pédiatre au CHUV, ouvre le bal.

Quand Anthony de Buys Roessingh a rencontré Aida, elle avait sept ans, de grands yeux noirs et ne pouvait ni manger, ni marcher, ni même se laver. C’est son histoire que ce médecin-chef dans le service de chirurgie de l’enfant et l’adolescent du CHUV, responsable de la chirurgie plastique pédiatrique et coordinateur du Centre des brûlés, a choisi de raconter.

Décollage pour Abomey au Bénin, où grâce à sa Fondation Chirurgie pour l’Enfance Africaine (CEA), en collaboration avec Terre des hommes et le CHUV, il se rend depuis plus de vingt ans pour soigner et former d’autres médecins.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter