| | news

Futur médicament contre Alzheimer: «C’est la nouvelle que j’attends depuis trente ans»

Giovanni Frisoni est directeur du centre de la mémoire des HUG

Neurologue, directeur du centre de la mémoire des hôpitaux universitaires de Genève (HUG), le Pr Giovanni Frisoni a participé aux essais cliniques sur l’aducanumab dans la maladie d’Alzheimer, avant leur interruption brutale au printemps dernier. Mais le laboratoire a depuis fait savoir, contre toute attente, que la molécule avait fait ses preuves. Pour Heidi.news, il revient sur cette annonce.

La démonstration de l’efficacité de l’aducanumab, c’est une vraie bonne nouvelle pour vous?

Giovanni Frisoni – C’est quelque chose qui est attendu depuis longtemps. Pour l’instant on a des médicaments symptomatiques qui améliorent un peu les performances cognitives, pas beaucoup, mais n’améliorent pas l’évolution de la maladie et ne la ralentissent pas à long terme. Ce n’est pas une nouvelle: c’est la nouvelle que j’attends depuis trente ans, depuis le moment où j’ai commencé à travailler sur Alzheimer et les maladies apparentées. Mais il faut néanmoins rester très prudent.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi