| | Radar

Feu vert américain pour un médicament débattu contre Alzheimer

Une personne âgée souffrant de la maladie d'Alzheimer prise en charge par une soignante, en République tchèque (image d'illustration). | Keystone / EPA / Martin Divisek

C’est peu de dire qu’il était attendu au tournant. L’agence du médicament américaine (FDA) vient d’accorder son feu vert réglementaire à l’adecanumab, le premier médicament contre Alzheimer offrant l’espoir de ralentir la progression de la maladie – et donc de ses symptômes. Donné de façon précoce, l’Aduhelm (son nom commercial), fabriqué par le laboratoire américain Biogen, est censé nettoyer le cerveau des dépôts de protéines amyloïdes qu’on pense jouer un rôle important dans la maladie. Le site médical Stat News s’en fait l’écho. Sont concernés les patients Alzheimer en début de maladie, chez qui l’imagerie a démontré l’existence de plaques amyloïdes.

Lire aussi: Où en est le futur «vrai» médicament contre Alzheimer?

Pourquoi ce n’est pas une panacée. La réalité du bénéfice de l’adecanumab est très débattue, et un comité interne à la FDA avait émis un avis négatif à son homologation en novembre dernier, estimant les données insuffisantes pour démontrer un bénéfice sur la cognition. L’agence a finalement décidé d’accorder une autorisation conditionnelle: le laboratoire devra faire ses preuves dans un nouvel essai clinique irréfutable, sous peine de se voir retirer l’autorisation de mise sur le marché. Les spécialistes de la maladie d’Alzheimer ne sont pas tous d’accord sur le potentiel du médicament, mais le bénéfice semble pour l’heure modeste. Le prix devrait l’être beaucoup moins.

link

A lire dans Stat News (EN)

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi