| | News

EXCLUSIF — Un bunker de l’armée suisse pourrait devenir l’Arche de Noé du microbiote humain

Le projet Microbiota Vault veut transformer un ancien bunker en réserve high-tech de micro-organismes menacés./Shutterstock

Les micro-organismes qui vivent dans nos intestins, sur notre peau et dans nos muqueuses, en symbiose avec nous, sont devenus un enjeu majeur de la recherche scientifique ces dernières années. Mais nos modes de vie en ont aussi réduit considérablement leur diversité, avec des conséquences importantes sur la santé. Inspiré par la réserve mondiale de semences du Spitzberg, le projet Microbiota Vault prévoit d’utiliser un bunker de l’armée suisse pour créer une réserve de milliards de micro-organismes.

Pourquoi c’est important. Les milliards de micro-organismes qui ont évolué et vivent avec nous sont menacés par nos modes de vie et les changements environnementaux. Et la diminution de cette diversité contribue à l’augmentation des maladies chroniques. Un consortium de scientifiques propose de protéger cette diversité en créant une sorte de coffre-fort biologique de la plus grande collection mondiale de ces micro-organismes. Une étude, menée par deux entreprises suisses (EvalueScience et Advocacy) et soutenue par des fondations comme la Gerbert Rüf Stiftung, vient de conclure à la faisabilité du projet en Suisse ou en Norvège.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi