Réservé aux abonnés

EXCLUSIF – Les cabinets médicaux romands en difficulté, plusieurs menacés de fermeture

Extrait du sondage effectué par la Société médicale de la Suisse romande.

La Société médicale de la Suisse romande (SMSR) a effectué un sondage auprès de ses membres pour évaluer la situation dans les cabinets médicaux depuis le début de l’épidémie. Ils enregistrent une baisse moyenne d’activité de 62,5%. Et l’activité d’un tiers d’entre eux (32,6%) ne dépassait pas les 20% par rapport à la normale à fin avril. Heidi.news a pu se procurer le sondage en primeur.

Pourquoi c’est important. Cette baisse engendre des difficultés économiques importantes. 49,9% des cabinets ont recours au chômage partiel pour leurs employés. Les médecins exploitant un cabinet en raison individuelle ne peuvent pas bénéficier des mesures de chômage partiel (RHT). Le risque à court terme est la fermeture de cabinets médicaux et, de facto, un rationnement des soins.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter