| | Enquête

EXCLUSIF – Enquête sur une association de lutte contre le noma peu scrupuleuse

Crédit: Fondation Winds of Hope

Suite à la publication de cette enquête le 22 mars, Bertrand Piccard a réagi. Engagé pour le noma, le médecin-explorateur a donné une interview à Heidi.news pour expliquer les enjeux autours de cette maladie. Nous republions cette enquête à cette occasion.

Depuis 2019, Roger Milla et Joseph-Antoine Bell, anciennes gloires du football, se mobilisent au sein de Noma Fund. Cette association lutte contre le noma, maladie qui chaque année défigure et tue des dizaines de milliers d’enfants. Mais des prestataires externes de l’association ont récemment mis en lumière des dysfonctionnements et la présence d’un homme déjà connu pour une arnaque à l’humanitaire au sein de la structure. Heidi.news a mené l’enquête.

Pourquoi c’est choquant. Marqueur de pauvreté et de malnutrition, le noma est le grand oublié des programmes de santé dans de nombreux pays africains. Cette gangrène de la face touche en priorité les enfants. Quelques fondations romandes ainsi que les HUG viennent en aide aux victimes de cette maladie. Qu’un homme, déjà mis en cause pour avoir utilisé de manière frauduleuse la cause du noma, soit à nouveau impliqué dans une association similaire, comme le révèle notre enquête, est particulièrement choquant.

Le contexte. La Suisse romande est impliquée de longue date dans la lutte contre le noma.

  • La Fondation Sentinelles, créée par Edmond Kaiser en 1980, est très active au Niger et au Burkina Faso

  • La fondation travaille également avec Terre des Hommes Valais et les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) pour permettre chaque année à de jeunes patients africains d’être opérés dans le service de chirurgie plastique, reconstructive et esthétique genevois.

  • Le noma est aussi au cœur de la fondation Winds of Hope, fondée par Bertrand Piccard en 1999.

Lire aussi: Bertrand Piccard: «Disons-le, c'est une honte que le noma existe encore en 2021»

Cet article est réservé aux abonnés.

  • Accédez en illimité à nos actualités, reportages et enquêtes.
  • Partagez des articles réservés aux abonnés avec vos proches
  • Soutenez une rédaction indépendante.
  • Rejoignez plus de 5000 lectrices et lecteurs qui croient en notre projet.
  • Bénéficiez de 30 jours d’essai gratuit et sans engagement.
S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi