Réservé aux abonnés

Entendu par la justice, Alain Berset à nouveau dans la tourmente

Alain Berset (à droite) et son ancien chef de la communication, Peter Lauener, soupçonné d'avoir organisé des fuites durant la pandémie. | Keystone / Peter Schneider

L'actuel président de la Confédération a été interrogé durant six heures par la justice dans le cadre d'une affaire de fuite qui vise son ancien responsable de la communication.

Est-ce la tuile de trop? Des révélations qui vont alourdir le mandat du président? Le journal alémanique Schweiz am Wochenende affirme qu’Alain Berset a été entendu durant 6 heures par la justice. Son ancien directeur de la communication, Peter Lauener, aujourd’hui recyclé dans le privé, aurait entretenu des liens privilégiés, durant toute la pandémie, avec le directeur du groupe Ringier, Marc Walder. Le Blick aurait ainsi obtenu des informations confidentielles, sur la gestion de la crise sanitaire.

Que savait Alain Berset? Qui a manœuvré qui? Y a-t-il eu des contreparties entre son département et la maison Ringier? Le ministre a refusé, dans une attitude cocasse en l’occurrence, de commenter «des informations obtenues de manière illégale et assez scandaleuse», samedi 15 janvier sur les ondes de la RTS.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter