| | Radar

«En aucun cas, il y a 200 personnes qui se seraient enfuies de Verbier»

Verbier déserté? Non, répond la station. | Keystone-ATS / Jean-Christophe Bott

Verbier dément avec force: non, il n’y a pas eu de fuite nocturne de centaines de touristes britanniques censés être en quarantaine durant le week-end. La station valaisanne parle d’une «information tout à fait erronée», publiée par la SonntagsZeitung et reprise en Suisse mais aussi au-delà des frontières, en Angleterre notamment.

Ce que la station répond. «Déjà, ce ne sont pas forcément des citoyens britanniques dont il est question, mais de personnes arrivées depuis le territoire britannique après le 13 décembre», a précisé à la RTS Simon Wiget, directeur de l'Office du tourisme de Verbier. «En aucun cas, il y a 200 personnes qui se seraient enfuies de Verbier. (C’est un) amalgame avec des gens qui sont partis en suivant les procédures officielles.»

link

A voir sur la RTS

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi