| | radar

En 2018, les coûts de la santé en Suisse ont baissé. Une première depuis l’introduction de la LAMal

Cartes d'assurances-maladie. | Keystone / Gaetan Bally

Selon les statistiques officielles de l’assurance obligatoire des soins (AOS), les coûts globaux de la santé par habitant n'ont pas augmenté en 2018, comme l’explique Fabian Schäfer, journaliste à la NZZ, dans un article que nous avons traduit en anglais. En fait, ils ont même légèrement diminué, passant de 3'849 à 3'848 francs par habitant. Une première dans les 23 ans d'histoire de l’AOS.

Pourquoi on ne peut pas se réjouir. Les chiffres pour 2019 montrent que les coûts sont à nouveau à la hausse. Mais les dépenses de l’assurance obligatoire des soins augmentent à un rythme plus lent qu’auparavant, selon les statistiques de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les coûts ont «seulement» augmenté de 2,6% en moyenne entre 2008 et 2018. Entre 1997 et 2007, la hausse moyenne était de 4,7%.

link

Lire l'article original dans la NZZ (DE)

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi