| | News

Edition du génome: l’OMS mise sur les lanceurs d’alerte

La directrice scientifique de l'OMS, Soumya Swaminathan, pilote les travaux sur l'édition génomique. | OMS

L’OMS a rendu public le 12 juillet deux rapports sur l’édition du génome, autrement dit les modifications du génome humain facilitées par l’émergence d’outils comme les ciseaux moléculaires Crispr. Sans surprise, ces rapports proposent une gouvernance mondiale de ces thérapies géniques et avancent des recommandations en matière de sûreté, d’efficacité mais aussi d’égalité d’accès et de bioéthique — en particulier en ce qui concerne la modification de traits génétiques transmissibles.

L’OMS a créé un registre de déclarations volontaires des essais cliniques de thérapies basées sur l’édition du génome. Elle appelle maintenant à la mise en place d’un mécanisme permettant à des lanceurs d’alerte de dénoncer des abus potentiels.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi