| | News

Deux finalistes, dont un Romand, pour le certificat d'immunité de la Confédération

Image d'illustration. | Shutterstock / ronstik

Qui développera le certificat d’immunité qui sera déployé en Suisse? La question est brûlante et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) vient de trancher. Ce sera soit une solution développée par l’Office fédéral de l’informatique et de la télécommunication (OFIT), soit une solution issue d’un consortium romand développé par les entreprises SICPA et ELCA. Les deux offres ont été sélectionnées après l’examen de cinquante propositions, a annoncé l’OFSP ce 22 avril.

Pourquoi c’est important. Le certificat d’immunité doit notamment permettre aux personnes vaccinées, à celles guéries du Covid-19 et celles disposant de tests de dépistage négatifs récents de voyager librement. Les autres utilisations possibles doivent encore être déterminées par les autorités. La solution que choisira finalement la Confédération à mi-mai devra être compatible à l’international et offrir des garanties de sécurité.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi