| | news

Un traitement genevois contre le cancer pour lutter contre le coronavirus

L'équipe du projet avec l’oncologue des HUG Nicolas Mach, co-fondateur de MaxiVax.

Depuis le début de la crise sanitaire, les équipes de scientifiques du monde entier cherchent un vaccin contre le coronavirus Sars-CoV-2. Les hôpitaux universitaire et la faculté de médecine de Genève se sont lancés sur cette piste, en partenariat avec le centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval de Québec et MaxiVAX, une société genevoise spécialisée dans les biotechnologies.

L’objectif? Développer un vaccin combinant un immunostimulateur et une cible spécifique du coronavirus. Entretien avec Ksenija Pavletic, administratrice de MaxiVAX.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi