| | news

Des chercheurs revoient à la baisse la population mondiale en 2100

Plus la couleur est chaude, plus le pays amorcera sa transition démographique tard dans le siècle. | Vollsett et al., 2020

Des chercheurs de l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) de l’université de Washington nous prédisent un pic de population vers 2064, à 9,7 milliards d’individus, suivi d’un déclin jusqu’à 8,8 milliards en 2100. C’est beaucoup moins que les projections de l’ONU, qui ne donnent pas de décrue et nous voient 11 milliards à la fin du 21e siècle.

Les raisons de la correction. Dans leurs travaux, publiés dans The Lancet, les démographes américains prévoient une convergence mondiale des taux de natalité, avec notamment une chute majeure de la fécondité en Afrique subsaharienne. (Et la Suisse? Population à peu près stable.)

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi