Réservé aux abonnés

Décollage pour «Uniform-Charlie», nouveau gardien des cieux valaisans

Le nouvel hélicoptère d'Air-Glaciers devrait permettre de réduire le temps de réponse des secours héliportés dans le Bas-Valais. | Air-Glaciers / Gaël Gillioz

Les pales tournoient, les moteurs vrombissent et Uniform-Charlie s’élève. Dans le ciel valaisan, l’engin de 2,5 tonnes devient oiseau, puis bourdon. Au loin, il marque une large courbe puis revient. Sous lui, deux hommes pendus à un câble s’apprêtent à secourir un blessé fictif. Ce jeudi 28 octobre, Uniform-Charlie, nouvel hélicoptère d’Air-Glaciers, est inauguré devant la presse et les officiels sur la base de Collombey. L’appareil y est stationné depuis mi-octobre et devrait permettre de réduire le temps de réponse des secours héliportés dans le Bas-Valais. Une nécessité quand, au cœur de l’hiver, Air-Glaciers effectue jusqu’à une trentaine d’interventions par jour.

Pourquoi on est allé voir. Destiné aux interventions de sauvetage, le véhicule permettra aux équipes d’accéder aux lieux les plus accidentés grâce à un treuil de 90 mètres de long. C’est le troisième modèle de ce type — un Eurocopter EC135 d’Airbus — à rejoindre la flotte de la compagnie d’aviation, qui modernise ses engins petit à petit. Plus que d’apprécier cet investissement «à plus de 4 millions de francs», l’exercice du jour permet de se rendre compte de la technicité que requiert le sauvetage héliporté.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter