| | News

La course mondiale pour le diagnostic précoce du choc septique se joue à Lausanne

Culture de bactéries | Shutterstock

L’entreprise lausannoise Abionic annonce ce vendredi 13 septembre la réussite d’une étude internationale permettant de diagnostiquer le sepsis (appelé septicémie par le passé) de manière précoce. Ces essais cliniques à grande échelle ne sont pas encore validés, mais les recherches menées sont prometteuses. Urgence médicale vitale, le sepsis nécessite une prise en charge rapide pour augmenter les chances de survie des patients.

Pourquoi on vous en parle. Aujourd’hui, c’est la Journée mondiale de lutte contre le sepsis. L’occasion de rappeler que, dans le monde, environ une personne meurt toutes les 3,5 secondes suite à un sepsis ou à un choc septique. Soit quelque neuf millions de morts par an. Cette maladie a été reconnue comme problème de santé publique majeur en mai 2017 par l’OMS.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi