Réservé aux abonnés

Covid: les cantons romands se prononcent sur de futures restrictions sanitaires

Sigle 2 G pour la règle des 2G (vaccinés et guéris) sur un téléphone portable. | Keystone / Ennio Leanza

Les cantons avaient jusqu’au 14 décembre pour se prononcer en faveur de l’un des deux scénarios proposés par le Conseil fédéral le 10 décembre et donner leurs avis sur de futures restrictions sanitaires.

Pour l’instant, les cantons de Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud préfèrent appliquer la règle des 2G dans les espaces intérieurs pour juguler l’épidémie de Covid. Ils envisagent néanmoins des fermetures partielles d’établissements ou la présentation d’un test négatif même pour les personnes vaccinées ou guéries (2G+) si la situation se dégrade davantage, notamment au niveau des hospitalisations.

Lire aussi: Le Conseil fédéral veut serrer la vis et évoque la fermeture de tous les espaces intérieurs

Pourquoi on en parle. L’avis des cantons va avoir une influence sur la décision finale du Conseil fédéral qui devrait être présentée ce vendredi 17 décembre. Ci-dessous, Heidi.news collecte les positions des cantons romands.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter