| | interview

Covid-19: ni la Chine ni les Etats-Unis «ne respectent le règlement sanitaire international»

Pixabay / Peter Janssen

Suerie Moon est co-directrice du Global Health Centre du Graduate Institute à Genève. Cette spécialiste de la santé globale a donné mercredi 19 février une conférence sur la gestion de crise dans l’épidémie de Covid-19 à la Maison de la paix. L’occasion de prendre un peu de recul et de discuter des enseignements – et des défis – que pose cette crise sanitaire mondiale à la communauté internationale. Entretien.

Heidi.news – Vous avec beaucoup critiqué l’OMS pour sa gestion de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014. En quoi la situation a-t-elle changé?

Surie Moon – Beaucoup de gens ont été très critiques de la façon dont l’OMS a géré la crise d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Il y a un consensus pour estimer que l’organisation a mis beaucoup de temps à mobiliser une réponse et à tirer la sonnette d’alarme. Il y avait aussi une volonté, en particulier du gouvernement de Guinée, de minimiser la sévérité de la crise, jusqu’à l’été 2014 quand l’explosion de cas ne pouvait plus passer inaperçue.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

Lire aussi