Réservé aux abonnés

Covid-19 : les hôpitaux zurichois sur le pied de guerre

Les containers construits à l’hôpital universitaire de Zurich (USZ).

Notre nouvelle newsletter gratuite, le Point Coronavirus vient remplacer pour quelques semaines le Point Sciences. Chaque jour, elle vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux. Ce nouveau rendez-vous quotidien donne la parole aux soignants qui se dévouent sur le front du Covid-19.

Dagmar Keller est cheffe des urgences à l’hôpital universitaire de Zurich (USZ). Elle nous décrit la situation dans les containers construits pour cette épidémie et ouverts depuis le 26 février.

«C’est une partie additionnelle de l’hôpital, ajoutée aux urgences normales. On a commencé avec un lit, aujourd’hui ce sont 18 places. J’ai formé une nouvelle équipe avec du personnel de l’USZ et des urgences qui fonctionnent indépendamment et très bien. Tous nos médecins sont au front. On en a besoin, car l’état des patients peut dégénérer en quelques heures et ils ont besoin d’aide respiratoire. C’est bien de voir que nos processus fonctionnent en cas d’extrême urgence. Malgré le contexte, nous essayons de mettre en place une sorte de normalité et prenons soin que chacun fasse régulièrement une pause. En dépit de la pression, l’ambiance est bonne. Il y a une forte dynamique de groupe, totalement indépendante de la hiérarchie. Et on nous livre chaque jour des pizzas gratuites, un geste qui fait plaisir.»

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter