| | Analyse

Covid-19: le variant britannique est-il plus dangereux?

Shutterstock / 3dartistav

S’il est désormais établi que le variant B.1.1.7 (dit variant britannique) est plus contagieux que la souche présente en Europe depuis février 2020, des questions restent en suspend quant à sa dangerosité. La progression du variant B.1.1.7 tend-elle à produire des symptômes plus graves, à accroître les taux d’hospitalisation et de mortalité, à les maintenir stable ou bien à les faire diminuer?

Pourquoi on en parle. Dans toute l’Europe, le variant B.1.1.7 détecté pour la première fois en octobre 2020, se diffuse et est en passe de devenir majoritaire. Les premières données britanniques nous orientent vers l’hypothèse d’une dangerosité accrue. Pour autant, les situations divergent entre les pays et même entre les régions et cantons. Deux questions se posent:

  1. Sommes-nous dans le fantasme d’une mutation hyper agressive?

  2. Y a t-il d’autres facteurs pouvant expliquer une impression d’augmentation de la gravité dans certaines régions?

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi