| | News

Covid-19: les dix conseils du bon docteur Tedros

Keystone / Salvatore Di Nolfi

Le front de l’épidémie de Covid-19 s’est étendu à sept nouveau pays en seulement 24 heures: Brésil, Géorgie, Grèce, Macédoine, Norvège, Pakistan et Roumanie. Au vu de la situation, l’OMS a relevé son évaluation du risque global à «très élevé» – le niveau maximal possible.

Pourquoi c’est important. Le message de l’OMS aux gouvernements est clair: on ne joue plus. Mais l’endiguement de l’épidémie nécessite aussi le concours de chacun, à l’échelle individuelle. A ce titre, le directeur général de l’OMS, Tedros Ghebreyesus – ou «Dr Tedros», comme tout le monde le surnomme – a pris sur lui de délivrer dix conseils:

  • laver ses mains régulièrement, avec des solutions désinfectantes à base d’alcool ou simplement de l’eau et du savon, et éviter de toucher son visage

  • nettoyer régulièrement les surfaces d’interaction, comme son bureau ou sa cuisine, avec du désinfectant

  • s’assurer de s’informer auprès de sources fiables, institutions gouvernementales, organisations internationales et professionnels de santé en tête

  • éviter de voyager en cas de fièvre ou de toux – au cas où ces symptômes apparaîtraient en vol, prévenir immédiatement l’équipage et faciliter la recherche de contacts

  • tousser ou se moucher dans des mouchoirs à usage unique, ou dans son coude, et se laver les mains après

  • au-delà de 60 ans ou en cas de maladie chronique (diabète, maladie cardiovasculaire, trouble respiratoire), éviter les attroupements et les zones touchées peut être une bonne idée

  • si l’on se sent mal, rester à domicile et appeler son médecin pour des conseils

  • si l’on est malade, rester à domicile, dormir et manger séparément pour ne pas contaminer sa famille

  • en cas de difficulté à respirer, appeler un médecin immédiatement et se faire prendre en charge

  • discuter dans son entourage, sur son lieu de travail, d’études ou de culte, des mesures à mettre en place pour rester en sécurité

Conclusion du numéro un de l’OMS:

«L’endiguement commence par vous. Notre plus grand ennemi à ce stade n’est pas le virus: c’est la peur, les rumeurs et la stigmatisation. Notre plus grand allié: les faits, la raison et la solidarité.»

Les sources fiables. Un florilège de sources intéressantes sur l’épidémie, pour continuer à s’informer en évitant la noyade ou les fausses nouvelles:

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi