| | news

Coronavirus: le canton de Vaud s’organise

En cas de diagnostic positif, le patient serait conduit au Chuv | Keystone / Jean-Christophe Bott

Actuellement, 22 cas suspects de nouveau coronavirus ont été testés dans le canton de Vaud, et tous se sont révélés négatifs. Mais le service de santé publique du canton a mis l’entier de son dispositif médical en état d’alerte. En cas de diagnostic confirmé, c’est le CHUV qui prendrait en charge le patient. Tour d’horizon du dispositif.

Pourquoi on en parle. L’appréciation du risque épidémique lié au nouveau coronavirus est la même partout en Suisse, mais les indications pratiques diffèrent. Dans ce type de risque sanitaire, la loi fédérale sur les épidémies et les ordonnances d’application prévoit que la prise en charge s’effectue sous la houlette des médecins cantonaux, bras armés de l’OFSP. Les cantons s’organisent donc différemment selon leurs ressources.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi