| | radar

Des ingénieurs polonais proposent d'imprimer en 3D des respirateurs open source contre le Covid-19

Le projet s’appelle Ventilaid et il vient de Pologne. Une entreprise spécialisée dans l’impression 3D a mis au point un respirateur dont la majeure partie des pièces est imprimable. Le reste (piston, valve, batterie…) est facilement accessible en récupération ou via des magasins industriels. D’après ses promoteurs, le premier prototype de VentilAid coûte 40 euros à construire – soit 10 à 20 fois moins qu’un respirateur à pression positive continue de base. Ils en appellent aux médecins et techniciens hospitaliers pour développer un second prototype encore plus autonome.

Pourquoi c’est intéressant. Ce prototype en open source n’est pas un matériel médical homologué et n’est pas destiné à un usage personnel, mais plutôt à servir en dernier recours aux professionnels de santé, en cas de pénurie de matériel. La plupart des pays occidentaux munis de systèmes de santé performants sont déjà en difficulté pour prendre en charge l’afflux de patients Covid-19, et la vague épidémique n’a pas encore touché les pays en voie de développement d’Afrique ou d’Amérique latine. Les pénuries de matériel sont donc très probables.

link

A lire sur European Scientist

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi