| | analyse

Coronavirus: Confédération et cantons sont toujours empêtrés dans une salade de chiffres

Image d'illustration. | Shutterstock

Combien de personnes sont infectées par le coronavirus en Suisse? Combien sont contaminées dans les cantons de Vaud, Neuchâtel ou Fribourg? Les données chiffrées et précises s’obtiennent facilement dans certains cas, difficilement dans d’autres voire pas du tout. Pour ce qui est des hospitalisations, c’est encore plus difficile, même si l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) publie une partie de ces données depuis ce 27 mars. En France et en Italie notamment, ces données sont publiques et facilement accessibles.

Pourquoi on en parle à nouveau. L’OFSP publie un rapport quotidien sur la situation de l’épidémie de coronavirus en Suisse. Ce 27 mars, il fait état de 197 morts et 12’161 cas de contamination. Sur le site mis en ligne sur Heidi.news et réalisé par un jeune chercheur bernois, les chiffres divergent, fortement. Un décalage temporel existe entre les deux méthodes: immédiateté cantonale, délai de 24 heures au niveau fédéral. Mais ce délai déjà évoqué n’explique pas cette salade de chiffres. Voici pourquoi.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi