| | news

Ce que les appels à la Main Tendue disent des difficultés psychologiques du confinement

Pixabay / Wendy Corniquet

Via le numéro 143, l’association La Main Tendue répond aux appels de toute personne ayant besoin de se confier, à tout moment. En période de confinement, l’association fait état d’une hausse modérée des appels, en réalité peu sensible au niveau des cantons. Mais le coronavirus domine les esprits et pose des questions inédites. Focus sur ce qu’en disent les associations genevoise et vaudoise.

Pourquoi c’est important. Le semi-confinement à la Suisse est loin d’être vécu par tous de la même façon. Si les personnes confinées en famille, dans un environnement agréable (maison, campagne) s’en sortent très bien, les personnes les plus vulnérables, au plan psychique ou social, sont bien plus à risque de connaître des difficultés. Y compris, dans un futur proche, lorsque viendra le temps d’assouplir le confinement.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi