| | radar

Le sommet international de Nairobi sur la santé reproductive suscite la polémique

Un centre de planning familial dans le bidonville de Kibera, à Nairobi, en 2009. | Keystone / Khalil Senosi

L’International Conference on Population and Development (ICPD25) a débuté mardi 12 novembre au centre de conférence international Kenyatta, à Nairobi. Organisé sous l’égide du Danemark et du Kenya, le sommet international vise à améliorer la santé des jeune filles et des mères. L’ICPD25 se tient vingt-cinq après la conférence fondatrice du Caire, en 1994, dont le but était de limiter la croissance de la population mondiale. Il durera trois jours.

Pourquoi on vous en parle. En 1994, les 179 pays participants au sommet du Caire s’étaient notamment accordés sur une conception de la santé reproductive qui évite de faire la promotion de l’avortement. La tenue de ce nouveau sommet a provoqué de vives réactions de la part du Vatican et de certaines ONG catholiques, qui y voient une tentative de remettre en cause ce fragile consensus.

link

Daily Nation

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi