| | Analyse

Comment Swissmedic va examiner le vaccin contre le coronavirus d’AstraZeneca

AstraZeneca est la première entreprise à demander une procédure accélérée d’autorisation d’un vaccin covid en Suisse. | Keystone / Alastair Grant

L’institut suisse des produits pharmaceutiques Swissmedic a entamé une procédure d’examen accéléré de l’autorisation d’un premier vaccin contre Covid-19 en Suisse. L’examen de ce vaccin développé par l’entreprise anglo-suédoise AstraZeneca sur la base de recherches de l’Institut Jenner de l’Université d’Oxford a lieu dans le cadre d’une procédure de soumission exceptionnelle des données en continu dite «rolling submission». Elle permet aux entreprises pharmaceutiques de déposer des demandes d’autorisation pour des médicaments visant à traiter Covid-19, avant que leurs essais cliniques ne soient achevés. La Suisse a précommandé 4,5 millions de doses d’un autre vaccin développé par Moderna mais pas celui d’AstraZeneca.

Pourquoi c’est nouveau. Applicable dans le cadre exceptionnel d’une pandémie, la procédure de «rolling submission» de Swissmedic est de nature à accélérer la disponibilité des vaccins contre Covid-19. Les premières données sont examinées plus tôt et celles complémentaires au fur et mesure de leur disponibilité. Elle devrait être appliquée à d’autres candidats qui ont annoncé à Swissmedic leurs intentions de soumettre une demande. Swissmedic pourrait autoriser une mise sur le marché avant la fin officielle des essais si les résultats d’efficacité et de sécurité se révèlent particulièrement probants. Pas avant plusieurs mois cependant.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi