Réservé aux abonnés

Comment reconstruire la «maison santé» en continuant à habiter dedans

De l’approche paternaliste des années 50 (1) à l’approche du patient comme partenaire du futur (3) en passant par l’approche centrée sur le patient du présent (2) | planetesante.ch

Présenté le 17 novembre, au Salon valaisan de la santé, à Martigny, le rapport «Vers un autre système de santé» plaide pour une transformation profonde de la culture sanitaire en Suisse. La rénovation s’annonce complexe. Il s’agit de faire évoluer la «maison santé» tout en continuant à l’habiter.

Pourquoi on vous en parle. Le système de santé suisse est l’un des plus performants au monde. Son coût élevé menace les principes de solidarité et de mutualisation des risques. Le système peine à faire face à l’émergence de nouvelles maladies chroniques non transmissibles et des pathologies multiples, qui transforme notre façon d’être malade. Michael Balavoine, rédacteur en chef de Planète Santé, et Bertrand Kiefer, rédacteur en chef de la Revue médicale suisse, auteurs du rapport apportent des pistes de réflexion concises.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter