| | News

Comment les hôpitaux répondent à la souffrance des proches de patients Covid-19

Une patiente atteinte de Covid-19 hospitalisée à Fribourg. | KEYSTONE/Peter Klaunzer

A Genève, les hôpitaux universitaires (HUG) ont mis en place un dispositif spécifique de soutien psychologique pour les proches des patients hospitalisés pour Covid-19. Un numéro de téléphone, la «Ligne Proches», a été activé le 9 novembre. Huit thérapeutes de la Consultation couples et familles sont mobilisés et se relaient pour répondre aux appels sept jours sur sept. A Lausanne, au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), ce sont les soignants des unités Covid qui sont en première ligne pour assurer cet accompagnement.

Pourquoi c’est important. Etre confronté à l’hospitalisation ou au décès d’un proche constitue toujours une épreuve. Mais la situation sanitaire actuelle, marquée par un flot incessant de mauvaises nouvelles en provenance des hôpitaux et des possibilités de visites très restreintes dans les institutions de soins, complique encore ces moments difficiles.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi