| | news

Une solution indolore pour régler la facture fédérale de la crise

Ueli Maurer devra penser plus loin que d'ordinaire sur les finances publiques. Keystone / Lukas Lehmann

Mais comment la Confédération va-t-elle payer la facture de la crise qui fait bondir les dépenses publiques dans des proportions dont la Suisse est peu coutumière? Le groupe d’experts Economie de la task force établie par le Conseil fédéral s’est penché sur la question. Il a examiné cinq options politiques; une seule permet d’éponger la totalité de cette dette tout en étant indolore à la fois pour les entreprises et les ménages.

De quoi on parle? Berne s’est engagée à débourser un montant approximatif de 66 milliards de francs pour absorber le choc provoqué par l’épidémie de Covid-19. A elle seule, l’assurance-chômage, marquée par une hausse sans précédent du chômage partiel, pourrait coûter jusqu’à 35 milliards de francs, bien au-delà du plafond d’endettement fixé à 7,8 milliards par année.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi