| | radar

Des scientifiques ont réussi à remplacer une greffe de cœur par des cellules souches induites

La technique permettrait d'éviter de greffer un organe entier. | Starllyte / Pixabay

Pour la première fois, un patient a été greffé de cellules musculaires cardiaques, créées à partir de cellules souches, plutôt que de subir une greffe de cœur classique. Cette opération historique, rapportée par l’Asahi Shimbun, s’est déroulée dans le cadre d’un essai clinique au Japon, le lundi 27 janvier. Les chercheurs de l’université d’Osaka, à l’origine de cette percée médicale, ont affirmé que le patient se portait bien. Neuf autres greffes de ce type devraient avoir lieu durant les trois prochaines années.

Pourquoi c’est prometteur. Les chercheurs ont développé une technique permettant de réparer spécifiquement les zones endommagées du cœur. Pour se faire, ils ont prélevé des cellules sanguines d’un adulte sain qu’ils ont reprogrammées en cellules souches. Ils ont ensuite étalé les cellules sur des feuilles très fines avant de les appliquer sur le cœur du patient afin que les cellules souches se différencient en cellules cardiaques fonctionnelles. Ces cellules devraient croître et sécréter une protéine capable de régénérer les vaisseaux sanguins et améliorer la fonction cardiaque. Cette avancée technique chamboulerait le champ de la transplantation cardiaque, car ce type de cellules souches est plus facile à se procurer et bien mieux toléré par l’organisme qu’un organe entier.

link

À lire sur Sciences et Avenir

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi