| | radar

Des médecins américains incités à prescrire des opioïdes via le dossier électronique du patient

Shutterstock / Victor Moussa

Practice Fusion, une société américaine de logiciels médicaux, a été payée par un laboratoire pharmaceutique pour inciter les praticiens à prescrire plus d’opioïdes, rapporte Bloomberg. Leur logiciel de gestion des dossiers patients proposait une fonctionnalité d’aide à la prescription modifiée en ce sens. Practice Fusion aurait touché près d’un million de dollars dans le cadre de cet accord secret, et se trouve sous le coup d’une investigation gouvernementale. Selon Reuters, l’entreprise pharmaceutique en cause serait Purdue Pharma (fabricant de l’Oxycontin) dont les pratiques commerciales sont déjà sujettes à controverses.

Pourquoi c’est inquiétant. Le logiciel métier concerné gère les dossiers électroniques des patients dans plus de 30’000 cabinets médicaux. D’après des projections internes de Practice Fusion, le gain estimé pour le laboratoire pharmaceutique s’élèverait à 11,3 millions de dollars. Cette affaire montre comment des outils technologiques destinés à améliorer la santé publique peuvent être détournés à des fins commerciales. Aux Etats-Unis, la surconsommation de ce type de médicaments est un problème majeur de santé publique. En 15 ans, les décès par overdose liés aux opioïdes ont presque triplé.

link

À lire sur Bloomberg

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi