| | Portrait

Christian Drosten, capitaine de la corona-panique allemande

Capture d'écran, NDR

Chaque crise produit son héros et les Allemands ont trouvé le leur. Il s’appelle Christian Drosten, a 48 ans et dirige le département de virologie des hôpitaux universitaires de la Charité, à Berlin. Connu de la communauté médicale pour ses travaux sur le SARS en 2003, il est également l’un des co-auteurs du premier test de diagnostic du Covid-19 établi fin janvier 2020.

Pourquoi on vous en parle. Il est devenu la figure la plus sollicitée d’Allemagne pour le coronavirus. Ses podcasts de 30 minutes tous les jours de la semaine sur la chaîne de radio allemande Norddeutscher Rundfunk (NDR) sont devenus un rendez-vous incontournable. «Je le fais car cela m’octroie un temps de parole suffisant pour développer des aspects approfondis de la situation», sourit l’intéressé.

Au fil des heures, journaux, radios et télévisions citent et relèguent ses propos. La chancelière allemande Angela Merkel n’hésite pas à s’approprier ses dires en affirmant par exemple mercredi dernier que 60 à 70% de la population allemande sera infectée par le coronavirus.

Retrait et présence politique

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi