| | News

Les chutes mortelles de personnes âgées sont en hausse de 40%, mais des moyens de prévention existent

Image d'illustration | Pixabay

De 2007 à 2016, le nombre de morts consécutives à une chute a progressé de 40% en Suisse. Cette statistique, relayée par le Bureau de prévention des accidents (BPA), comptabilise les chutes qui se sont produites à domicile ou durant des loisirs d’extérieur, mais en-dehors des activités sportives et du milieu professionnel.

Pourquoi ça augmente. En 2016, 1715 personnes sont décédées des suites d’une chute. La quasi totalité (94%) de ces accidents mortels ont touché des séniors, c’est-à-dire des personnes de 65 ans et plus. Sur la même période, la proportion de séniors a augmenté de 23% au sein de la population. Le nombre de personnes de 85 ans et plus a quant à lui augmenté de 27%. Le vieillissement de la population explique donc l’essentiel de la hausse de chutes mortelles.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi