| | news

Le VIH a baissé de 4,5% en 2018 en Suisse

Déclarations VIH, par sexe et par année du test, depuis le début des tests, 1985-2018. | Source: OFSP

En 2018, 425 nouveaux cas de VIH ont été déclarés à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), soit 4,5% de moins qu’en 2017, révèle un rapport publié lundi 7 octobre. Cette baisse est continue depuis 2002. Pour la deuxième fois depuis le début de l’épidémie de Sida, au début des années 1980, l’OFSP a reçu moins de 500 déclarations. On comptait en moyenne 1300 cas par an dans les années 1990.

Pourquoi on vous en parle. Cette baisse serait notamment due aux campagnes d’informations et de dépistage. Davantage de personnes exposées se font régulièrement dépister. Les personnes infectées se font donc traiter plus tôt et ont moins de chance de contaminer autrui. De plus, l’utilisation de la chimioprophylaxie orale contre le VIH (PrEP), qui consiste pour des personnes non infectées par le virus d’utiliser des antirétroviraux pour prévenir son acquisition, est de plus en plus souvent utilisée.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi