| | News

Avant la rentrée, un premier test d'envergure pour l’EPFL avec les examens en présentiel

Image d'illustration. | Keystone / Martin Ruetschi

Cet article est extrait de notre newsletter quotidienne «Sortir de la crise».

L’été 2020 revêt une saveur plutôt aigre pour des milliers d’étudiants en Suisse romande contraints de passer leurs examens, initialement prévus en juin, en août. Exit les vacances à la plage, les soirées endiablées et le camping dans les montagnes valaisannes. Depuis lundi, 5700 étudiants de l’EPFL ont repris le chemin du campus pour passer les épreuves en présentiel et selon des normes sanitaires strictes.

Mardi 4 août, Jantina, étudiante de 22 ans en première année de master en ingénierie de l’environnement, a enfilé le masque pour aller passer son examen de «Air pollution and climate change». Elle raconte:

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi