| | News

Aux Etats-Unis, les mesures anti-vapotage inquiètent des chercheurs

Le vapotage des jeunes est-il l'antichambre du tabagisme? | Shutterstock

Comment les autorités américaines font-elles face à la crise du vapotage? Restriction sur les arômes à New York et dans le Michigan, bannissement pur et simple de tous les produits au Massachusetts et à San Francisco: villes et Etats agissent dans l’urgence et, selon un groupe d’experts en santé publique, dans le désordre. Dans Science, ils avancent que ces mesures sont souvent mal ciblées et pourraient s’avérer contre-productives. Plutôt que le principe de précaution, ils prônent une approche de gestion globale des risques.

Pourquoi on vous en parle. La communauté médicale est divisée. En l’absence de certitudes sur les risques des produits du vapotage, certains médecins préconisent l’interdiction. D’autres – dont les auteurs de cet article – continuent de considérer le vapotage comme un substitut valable au tabac, largement moins risqué. Ils craignent que la crise actuelle entraîne des régulations trop radicales, qui bénéficieraient au marché noir et à la cigarette traditionnelle.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi