| | News

Ken Roth: «Face au Covid-19, la Chine a privilégié le contrôle politique sur les mesures sanitaires»

Des patients du Wuhan Fang Cang, un hôpital temporaire à Wuhan, dans la province de Hebei, 18 February 2020. (KEYSTONE/EPA/STRINGER)

L'édition 2020 du FIFDH (Festival du film et forum international sur les droits humains de Genève) est annulée pour cause de coronavirus. Qu'à cela ne tienne, Heidi.news couvre sa version 2.0 en ligne avec autant (si ce n'est plus) d'assiduité.

Le grand entretien inaugural du Festival international du film et forum international des droits humains n’a pas dû plaire à Pékin. Diffusée vendredi 6 mars en livesteam en raison du Covid-19 et menée par le directeur éditorial de heidi.news, Serge Michel, l’interview de Kenneth Roth n’a laissé que peu de place à la clémence envers les autorités chinoises.

Le directeur exécutif de l’ONG Human Rights Watch a commencé par expliquer la façon dont il s’est vu refuser l’entrée sur le territoire de Hong Kong, le 12 janvier, alors qu’il s’y rendait pour présenter le rapport 2020 de son organisation et son chapitre intitulé «La menace globale de la Chine sur les droits humains».

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi