| | interview

Au CHUV, les doléances sont devenues sources de satisfaction

Béatrice Schaad. | CHUV

Béatrice Schaad est à la tête du Service de communication du CHUV depuis 2007 et professeure titulaire à l’Institut des humanités en médecine à l’Université de Lausanne depuis le 1er août 2019. Ce lundi 9 décembre, elle donne sa Leçon inaugurale au CHUV. Journaliste et spécialiste de santé publique, elle a transformé les plaintes des patients et de leurs proches en richesse: les 585 doléances enregistrées au CHUV en 2018 poussent l’institution à améliorer sa prise en charge. Interview.

Alors, comment doit-on vous appeler maintenant? Professeure? Docteure?

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi