| | Radar

Astrologie, envoûtement et voyance séduisent toujours plus de Français

Pixabay / Mira Cosic

L’irrationnel fait recette. D’après un sondage* réalisé par l’institut Ifop pour le magazine Femme actuelle, l’adhésion des Français aux «parasciences» se porte bien. Une large majorité (58%) des sondés déclarent ainsi croire personnellement à au moins une pratique parascientifique, parmi l’astrologie (41%), la chiromancie (lecture des lignes de la main, 29%), les envoûtements et la sorcellerie (28%), la voyance (26%), la numérologie (26%) et la cartomancie (23%). Ces croyances sont plus communes chez les femmes (63%) que les hommes (52%). Le site Usbek & Rika recense les principaux résultats de cette enquête éclairante.

Le sens du vent. Le point le plus notable porte moins sur la répartition de ces croyances — favorisées par un faible niveau socioéconomique ou éducatif — que sur l’évolution de ces opinions au fil du temps. Par rapport au même sondage réalisé vingt ans plus tôt, l’Ifop note une progression de l’ordre de 10 points de l’adhésion à la plupart des pratiques parascientifiques. Il est aussi frappant de constater que ces croyances sont plus vivaces chez les jeunes: 66% des moins de 35 ans affichent leur croyance aux parasciences, contre 55% chez les 35 ans et plus.

* Enquête menée par l’Ifop pour Femme actuelle auprès d’un échantillon représentatif de 1007 Français âgés de 18 ans et plus, sélectionnés selon la méthode des quotas et interrogés par questionnaire auto-administré en ligne du 10 au 12 novembre.

link

A lire dans Usbek & Rica

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi